fbpx
Sélectionner une page

Les dispositifs d’aide à l’emploi visant les jeunes, entrés en vigueur en Juillet 2020 dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », ont eu un grand succès. Avec la crise sanitaire et le ralentissement de l’économie, le gouvernement craignait que les jeunes ne trouvent pas de contrat d’alternance ou d’emploi en sortie d’école.

Entre août 2020 et janvier 2021, les entreprises ont recruté près d’1,3 millions de jeunes en CDI ou en CDD de plus de 3 mois, soit le même niveau qu’en 2019. Côté contrat d’apprentissage, la mesure est un succès puisque l’on a atteint un record historique de 500 000 apprentis recrutés.

Face à l’enlisement dans la crise du Covid-19, les aides sont prolongées : jusqu’à quand et à quelles conditions ?

Aide exceptionnelle à l’alternance

Aide exceptionnelle à l’alternance : jusqu’à quand ?

Le gouvernement avait déjà prolongé cette aide, qui devait prendre fin le 28 février 2021 pour courir jusqu’au 31 mars 2021. Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire, le gouvernement a finalement décidé de la maintenir sur toute l’année 2021.

Cette aide concerne les contrats d’apprentissage et les contrats de professionnalisation conclus avant le 31 décembre 2021.

Pour rappel, l’aide versée pour la première année d’exécution du contrat d’alternance peut aller jusqu’à un montant de :

  • 5000€ pour un alternant de moins de 18 ans ;
  • 8000€ pour un alternant majeur.

Comment obtenir cette aide ?

En pratique, vous n’avez aucune démarche particulière à effectuer. Le versement de l’aide est automatique dès lors que vous transmettez le contrat d’alternance (apprentissage ou de professionnalisation) à votre OPCO. Veillez bien toutefois à transmettre les données concernant votre salarié chaque mois via la DSN. En cas de contrat de professionnalisation, il faut transmettre le bulletin de salaire à l’Agence de services et de paiement. A défaut de ces données, l’aide est suspendue le mois suivant.

Une exception toutefois : pour les entreprises de plus de 250 salariés, il y a des conditions de recrutement en pourcentage de l’effectif !

Aide à l’embauche des jeunes

Le gouvernement a donc prolongé l’aide a l’embauche des jeunes de moins de 26 ans pour les contrats conclus jusqu’au 31 mai 2021.

Les conditions d’obtention sont toutefois durcies. Elle ne concerne plus que les embauches dont le salaire est inférieur à 1,6 SMIC (soit 2487€ bruts en 2021) au lieu de 2 SMIC (3109€ bruts en 2021).

Les autres conditions ne changent pas :

  • l’embauche doit concerner un jeune de moins de 26 ans à la date de conclusion du contrat ;
  • le contrat est un CDD d’une durée minimum de 3 mois ;

Le montant de l’aide reste inchangé : 4000€ maximum.

Cette aide est appelée à cesser d’exister à l’issue du prolongement de 2 mois mais d’autres dispositifs perdureront ou prendront le relais, comme la Garantie Jeunes ou la Plateforme « 1 jeune- 1 solution ».  

Vous souhaitez connaître les aides auxquelles vous avez droit et savoir comment les obtenir ? L’administratif ça me connaît, je vous trouverai le dispositif le plus adapté à vos enjeux de développement : Contactez-moi !

ipsum odio ut Sed porta. velit, venenatis, nec felis ut justo dolor